Atelier philo du 04 /12/18 : l’ennui

C’est quand on n’a rien à faire. Quand on est privé de quelque chose, on ne fait rien, on regarde juste la télé et c’est nul. On cherche quelque chose à faire.
L’ennui, c’est quand on est seul et qu’on ne sait pas quoi faire.
Quand on ne peut pas jouer avec quelqu’un.
On est comme dans une cage, on est immobile, on ne fait rien. Quand quelque chose ne marche plus, on n’a plus rien à faire. On se sent seul.
C’est faire quelque chose sans aimer ce que l’on fait.
Quand on n’a rien d’autre à faire, on peut dormir. On reste tout seul.
On n’arrive pas à se divertir.
C’est un peu triste. C’est quand on n’aime pas la chose que l’on fait. On a envie de faire quelque chose, après on a la flemme . On a envie mais en fait, on n’a plus envie.
On a trop joué à un jeu et on en a marre alors on s’ennuie.
L’ennui, c’est quand on ne s’intéresse pas à ce qu’on fait.
On reste allongé, on ne fait rien du tout.
Quelqu’un qui nous parle beaucoup, il nous énerve alors il nous ennuie. C’est quand on est seul, on n’a plus envie de jouer à un jeu, on en a marre, on s’ennuie.
L’ennui, ça développe l’imagination.
Quand on ne va pas en récréation, on voit les autres s’amuser, on s’ennuie.
C’est ce que certains d’entre nous sont en train de vivre.
Quand on enfant unique, je pense qu’on s’ennuie.
On est à côté de quelqu’un et on n’a rien à lui dire alors on s’ennuie.
On peut inventer des choses, notre imagination se développe et on devient plus intelligent.
On joue tout seul ; on se dit : « J’aimerais trop jouer avec quelqu’un ».
On essaie d’écouter les autres quand on s’ennuie.
Il faut essayer de trouver une activité qui va t’occuper ou bien faire la sieste.
Ce n’est pas forcément ne rien faire, c’est aussi faire quelque chose qu’on n’aime pas alors on s’ennuie.
Dans la salle d’attente du médecin, on s’ennuie.
Quand on s’ennuie , on essaie de s’amuser en disant des âneries ou en jouant avec ses cheveux ou autre.
C’est bien , l’ennui.
L’ennui, c’est le contraire de travailler. C’est le contraire de rigoler.
Quand les autres personnes sont toutes grandes et que tu es la seule petite , tu t’ennuies.
C’est le contraire de s’occuper. Certaines personnes aiment l’ennui.
Cela peut être bien car ça aide à réfléchir pour certaines personnes.