ATELIER PHILO : LA VIOLENCE

La violence, c’est quand on tape les gens; quand on frappe et qu’on insulte.

C’est un acte qu’on ne doit pas faire.

C’est déconseillé à notre âge.

Ça arrive quand on est énervé.

C’est quand on blesse quelqu’un physiquement ou mentalement.

La violence, c’est très très mal. C’est quand on fait mal à quelqu’un, quand on harcèle.

Ce n’est pas ce qui arrange les problèmes.

Ça peut vite venir par des petits mots.

Des personnes utilisent la violence pour se défendre.

C’est quand on n’aime pas une personne et qu’on veut lui faire du mal.

Ce n ‘est pas bien car il peut nous arriver pire que ce qu’on a fait subir à l’autre.

Quand on est énervé contre quelqu’un, on a envie de se venger, de le blesser.

On ne doit pas taper les gens car, nous, on n’a pas envie d’être frappé.

Même des mots peuvent faire mal.

La violence, c’est dangereux. Ce n’est pas bien car ça peut se retourner contre nous.

La violence empire les problèmes.

C’est l’inverse de la gentillesse. Ça peut se retourner contre nous.

La violence, c’est un mauvais caractère.

Tu peux être violent avec le’s objets mais pas avec les personnes.

Les gens les plus violents cassent tout.

La violence, c’est une partie de notre personnalité. Tout le monde en a un peu même les plus gentils.

Si quelqu’un te tape, tu vas être violent avec lui.

Non, il ne faut pas être violent; il faut appeler les adultes, la police.

C’est une partie de nous mais il faut la contrôler.

On peut être violent sans faire exprès.

Quand tu es violent, tu es dangereux.

Beaucoup d’animaux sont violents mais ils ne veulent pas l’être, comme le cheval par exemple.

Quand tu es violent, parfois tu le fais exprès, parfois tu ne fais pas exprès.

Même des adultes ont déjà été violents.

Même si on se retient, si quelqu’un est violent avec nous alors on s’énerve.

Ça peut mal tourner si on ne se contrôle pas.

C’est comme une boule de feu.

La violence fait partie du harcèlement.

Ça peut devenir très dangereux.

Quand on est violent, on a de moins en moins d’amis. Presque personne ne veut te parler.

Je ne suis pas d’accord : certaines personnes sont violentes et ont des amis. Mais je ne dis pas que c’est bien d’être violent, pas du tout !

Si tu es violent, tu peux avoir des amis mais ce sont des amis violents.

Si on est violent, on n’est pas obligé d’avoir des amis violents; les amis peuvent donner le bon exemple.

Je me suis posé la question : si tout le monde est violent autour de toi, est-ce que tu vas devenir violent ou tu vas essayer de rester gentil ? Je n’ai pas trouvé la réponse.

Un ami peut être violent mais pas violent avec toi.

Tout le monde est violent.

La violence est plus difficile à enlever des habitudes des gens.

Si les autres sont violents, tu peux rester comme tu es.

On a tous été violents une fois dans notre vie.

Si tu as des amis violents, tu n’as pas à changer pour qu’ils t’acceptent. Tes amis doivent t’accepter comme tu es .

Il faut toujours éviter la violence.

On peut être violent avec les mots, on blesse les gens en se moquant d’eux, ça n’amène rien de bon.

La violence, ça peut arriver vite ou plus lentement, ça dépend des gens.