ATELIER PHILO DU 21/05/2019 : exister

Exister, c’est quand on est vivant. Exister, c’est vivre.

Avant des choses n’existaient pas. Par exemple, nous ou les téléphones.

Si nos parents n’étaient pas là, on n’existerait pas.

C’est quand on vit.

Quand on a un groupe d’amis, on a envie de dire qu’on existe quand ils ne font pas attention à nous.

Il y a plusieurs cycles: naissance, adolescence….Pendant tous ces cycles-là on existe.

C’est quelque chose qui est vivant, qui est sur terre.

Un cycle, c’est quand quelque chose recommence. La vie, ce ne sont pas des cycles.

Nous on existe.

Si des gens ne font rien avec nous, on n’existe pas pour eux.

On existe une fois et pas deux, donc il faut en profiter.

Le cycle, c’est le cycle de la vie.

Exister, ça peut être sur une autre planète ou dans l’espace.C’est quelque chose qui est réel.

Même les planètes et les étoiles existent.

Tout ce qui est autour de nous existe.

Le cycle de la vie existe mais ça ne recommence pas avec les mêmes personnes.

Il y a des extraterrestres… Peut-être ils n’existent pas.

Si on n’existe pas on ne peut rien faire.

Même les choses irréelles comme les jeux vidéos, ça existe.

Un créateur a fait des choses comme des baskets par exemple et maintenant ça existe.

Le jeu vidéo existe mais ce qu’il y a dedans ça n’existe pas.

Moi, je suis très heureux d’exister.

Il y a des choses irréelles qui existent.

Si c’est irréel, ça n’existe pas.

Avant il n’y avait pas toutes les choses qui existent maintenant.

Je suis aussi heureux d’exister.

En fait, je retire ce que j’ai dit : les choses irréelles n’existent pas.

Ce qu’on voit là, ça existe.

Vivre, c’est un peu comme exister.

C’est bien d’exister.

Il n’y a pas que les humains qui existent, il y a les plantes et les animaux.

Quand on existe, on peut faire plein de choses.

Si on n’existe pas, on n,e peut pas savoir qu’on n’existe pas.

Tu ne sais même pas que tu n’existes pas, tu n’as pas de conscience.